Osez s’aimer soi-même et prendre soin de soi

C'est une priorité que toutes les femmes réalisent qu'elles sont des reines en droit de s'accorder la chance d'être à leur meilleur et d'être heureuses, et ce, en prenant les moyens nécessaires.

Il est très fréquent de se baser sur nos relations avec les autres pour trouver le bonheur et nous définir en tant qu’individu. Il ne faudrait cependant pas que ce soit notre entourage qui nous définisse, surtout si ces relations que nous entretenons nous sont néfastes moralement et physiquement. Il faut savoir prendre soin de soi et cibler les outils pour y arriver. Je vous invite à relever ces trois défis !

1. Sortez seule, c’est amusant!

N’attendez pas qu’on vous invite au cinéma, au restaurant ou au prochain concert auquel vous désirez tant aller depuis longtemps.  »Girl? Get up, dress up and go! » Faites-vous belle et offrez-vous ce rendez-vous galant! Personnellement,  j’apprécie sortir seule de temps en temps et je n’attends pas après mes amis pour faire des activités. Je peux vous garantir que ça fait du bien. Vos amis ne seront pas toujours disponibles et vous n’aurez pas toujours un copain prêt à vous organiser les soirées romantiques dont vous rêvez. Yep, I know… story of my life too sisters! De plus, vous ne savez jamais quelles rencontres ou expériences fantastiques que vous pourriez faire en étant cette femme indépendante qui part à l’aventure!

 

2. Chouchoutez-vous !

Durant une période de stress, on a tendance à s’oublier. De quelles façons s’y prend-on quand on s’oublie, les filles? En arrêtant de faire ce qui nous fait plaisir et de se regarder dans une glace! On est déprimé, on se laisse aller et résultat : on ne s’habille plus, on ne se maquille plus, on ne mange plus ou on mange trop, etc. Soit dit en passant, manger deux morceaux de gâteau au chocolat de suite, ce n’est jamais  »trop », période de stress ou pas…  just saying! Bref, je sais ce que c’est que de ne plus être soi-même et de ressembler à un zombie quand ça ne va pas, alors j’applique le   » Get up, dress up and go! »

Laissez-moi vous dire que cette période de peine et de désarroi que vous vivez ne vas pas durer éternellement, croyez-moi! Au début, c’est sûr que c’est difficile, mais ce n’est qu’un passage. Dans quelque temps, je suis certaine de vous surprendre en train de chanter à tue-tête dans un karaoké ou de tournoyer dans les bras d’un bel inconnu lors d’une soirée chez des amis… oh yeah!

Beaucoup de moyens sont bons pour aider à diminuer le stress et chaque personne est différente. Moi, ce qui me détend c’est de prendre une marche, aller danser ou regarder un bon film… bien sûr accompagné de plein de cochonneries!

Ne ruminez pas dans votre coin et faites ce que vous aimez. Une journée au spa, ça c’est de la détente par excellence! Vous pourriez aussi commencer un projet personnel, vous inscrire dans ce cours de danse dont vous parlez depuis si longtemps, découvrir un autre pays ou même une autre ville à quelques heures de chez vous, faire de nouvelles rencontres! Prendre le temps de se poser et de faire un truc plaisant nous permet de voir les choses différemment et de façon positive.

S’il y a une chose que j’ai comprise durant les périodes tumultueuses de ma vie, c’est qu’il y a toujours quelque chose de meilleur qui nous attend par la suite. Alors, gardez espoir les filles et tout viendra à point nommé.

 

3. N’ayez pas peur de vous confier et de demander de l’aide au besoin !

Parfois, certaines épreuves peuvent nous paraître insurmontables et cela peut devenir lourd. Pour moi, ce n’est pas toujours facile de me mettre à nue devant les autres et de leur parler de mes problèmes. Je donne l’impression d’être forte et inatteignable, pourtant, je suis une personne très sensible. Je me suis créé une carapace, mais j’ai aussi pris conscience que c’était correct d’être vulnérable.

Entourez-vous de gens qui veulent votre bien et qui peuvent vous aider à avancer. Ne restez surtout pas dans une relation toxique où l’abus verbal et/ou physique est omniprésent. J’ai été moi-même victime de ce genre d’abus et heureusement je m’en suis sorti grâce à des proches, ma foi et mon courage. J’ai pris soin de moi.

J’ai très hâte de lire vos témoignages et surtout, n’oubliez pas que vous êtes précieuses, sachez reconnaître votre valeur et faites-en votre philosophie.

  • Commentaires ( 0 )

  • Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont identifiés *

TOP

Agitatrices